Une France à 13 régions prête à affronter les enjeux de demain

Aujourd’hui, au terme d’une quatrième et dernière lecture à l’Assemblée nationale, les député-e-s ont adopté le projet de loi relatif à la délimitation des régions, aux élections départementales et régionales et modifiant le calendrier électoral.

Particulièrement fier de ce texte majeur pour l’avenir de notre pays, le Parti Socialiste salue le travail de toutes celles et tous ceux qui ont pris part au débat, parfois houleux, toujours passionnant.

La carte adoptée ce jour est le fruit de longs mois de discussions, au cours desquelles la majorité et le gouvernement ont eu à cœur d’entendre tous les acteurs concernés par la grande réforme territoriale que le Président de la République et le Premier Ministre ont eu le courage de mettre en œuvre, et qui se poursuivra à travers le projet de loi portant nouvelle organisation du territoire de la République, actuellement examiné par le Sénat.

Point d’équilibre entre les différentes parties, elle tient compte des revendications qui se sont fait entendre, en ayant respecté, à chaque étape, le processus parlementaire.

Surtout, ce texte entérine avec ambition et pragmatisme le mouvement vers les territoires engagé voilà plus de trente ans, en créant de grandes régions, renforcées, véritable leviers pour le développement économique, la création d’emploi et la compétitivité de nos entreprises. Il rend plus cohérente, plus lisible et moins complexe notre architecture territoriale, pour une plus grande efficacité et une meilleure performance de nos institutions.

Cosigné avec Estelle Grelier, Députée de la Seine-Maritime, Secrétaire nationale du Parti socialiste aux Services publics, à la décentralisation, et à la modernisation de l’Etat

Laisser un commentaire

Votre adresse mail est requise, mais n'est pas publiée *