Deuxième journée de Mme Pécresse en séance : Entre démobilisation de son groupe et déresponsabilisation

Deuxième journée de Mme Pécresse en séance : Entre démobilisation de son groupe et déresponsabilisation

La deuxième journée de séance du Conseil régional d’Île-de-France, depuis l’installation de Mme Pécresse à sa présidence, n’a rien apporté de plus que la première.

 

Les franciliens sont toujours aussi absents de ses préoccupations. A tel point que son propre groupe, largement démobilisé, n’affichait plus en séance le quorum nécessaire pour la tenue des débats. Seul un artifice juridique lui a permis de terminer la séance.

 

Au menu des délibérations cette fois-ci :

  • un rapport sur le Passe Navigo à tarif unique sous forme de décharge de responsabilité pour la Présidente, qui met déjà en péril sa pérennité.
  • un « bouclier de sécurité » qui n’est que démagogie et précipitation, à l’extrême limite des compétences régionales. Un grand fourre-tout de propositions idéologiques, inefficaces, et non budgétées.

 

En conclusion de cette première séance du Conseil Régional, le groupe Socialiste, Républicain, et Apparenté-e-s regrette l’inconséquence et l’absence de responsabilité avec lesquelles la nouvelle Présidente aborde son mandat.

 

Carlos Da Silva

Laisser un commentaire

Votre adresse mail est requise, mais n'est pas publiée *