• Les travaux parlementaires en cours : dernière ligne droite !

Les travaux parlementaires en cours : dernière ligne droite !

L’examen des textes législatifs s’accélère à l’Assemblée nationale. Cette semaine a commencé l’examen en deuxième lecture du Projet de loi de finances pour 2017. Ce dernier budget s’inscrit dans la continuité de la stratégie économique du quinquennat.

Depuis 2012, la politique économique et budgétaire de la majorité a été guidée par 3 combats menés de front : celui des réformes pour la croissance et l’emploi, celui de l’assainissement des comptes publics et celui du renforcement de la justice sociale. Pour rappel, en 2012 les finances publiques du pays étaient fortement dégradées, le déficit public avait explosé (5% du PIB), tout comme la dette publique (90% du PIB).

Les chiffres le prouvent, la stratégie budgétaire de la gauche a été payante et permet aujourd’hui de redonner aux Français les fruits de leurs efforts.

Depuis 2013, l’évolution de la dépense publique a été maîtrisée, 1,3% en moyenne par an entre 2013 et 2017 contre 3,6% entre 2002 et 2012. La réduction des déficits est le résultat d’un effort partagé par l’ensemble des secteurs des administrations publiques (Etat, agences, collectivités territoriales, protection sociale).

Entre 2014 et 2017 le Gouvernement a engagé une baisse d’impôts de 6 milliards d’euros. En 2014, il a décidé une première réduction exceptionnelle de l’impôt sur le revenu, qui a été suivie en 2015 de la suppression de la 1ère tranche du barème de cet impôt. Enfin, en 2016, on a atteint une baisse de 5 milliards d’euros au bénéfice de 12 millions de ménages.
La dynamique de baisse des impôts va se poursuivre jusqu’à la fin du quinquennat, pour les particuliers afin de renforcer leur pouvoir d’achat, tout comme pour les entreprises afin de renforcer leur capacité d’embauche et d’investissement . Le Gouvernement souhaite plus que jamais rendre aux Français les efforts qu’ils ont fournis jusqu’à présent en matière fiscale.

 

Le mois de novembre marque également le retour de la loi Egalité et Citoyenneté dans l’Hémicyle. La gauche se devra d’être unie et mobilisée sur ce texte, vidé de son sens et de son contenu lors de son passage au Sénat. L’opposition entre l’Assemblée nationale et le Sénat est tout simplement révélatrice la vision antagoniste qu’ont la gauche et la droite de la société.

Alors qu’avec ce texte la gauche s’est engagée à lutter contre les discriminations, à préserver et renforcer les droits et libertés des citoyen.nes et à se battre pour l’égalité de tous.tes, la droite a fait le choix de mettre en danger la liberté de la presse, pénaliser les Français.ses les plus modestes, refuser d’élargir le délit d’entrave à l’IVG, …

La fin de la session parlementaire approche, il faut donc plus que jamais continuer à donner du sens à notre action, ouvrir de nouvelles perspectives et marquer la fin du quinquennat avec des vrais projets de gauche, améliorant notre modèle social et défendant profondément les valeurs de la République.

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse mail est requise, mais n'est pas publiée *