Fête des sports d'Evry
Numériclé91 : clé de la réussite pour tous les collégien-ne-s de l’Essonne !
Visite des Décorés du travail de Corbeil-Essonnes à l'Assemblée nationale
Les vestiaires du stade de Villabé font peau neuve
Au forum social de la Fête de l'Humanité pour évoquer la Métropole du Grand Paris
Assemblée Nationale: À la tribune pour animer le groupe de travail sur le calendrier électoral
Fête des associations de Corbeil-Essonnes
Université d'été 2013 à La Rochelle: les socialistes mobilisé-e-s!
Fête des agents du Conseil général de l'Essonne
Explication de vote lors de la séance publique consacrée aux modes de scrutin départementaux
Commémorations de l'armistice, 11 novembre 2013
 
 
 

culture

Communiqué de presse

Discours de politique générale du Premier ministre : redresser notre pays pour redonner confiance aux Français

Dans le discours de politique générale prononcé aujourd’hui devant la représentation nationale, le Premier Ministre Manuel Valls a ouvert une nouvelle étape du quinquennat de François Hollande en
définissant une trajectoire réaliste et ambitieuse pour la France.

Comme le Président de la République, il a entendu le message de souffrance, de crainte et d’impatience exprimé par les Français à l’occasion des élections municipales, et a choisi d’y répondre par des propositions concrètes pour leur permettre de vivre mieux. A la tête d’un gouvernement compact, resserré et solidaire, il a réaffirmé la volonté qui l’anime d’engager sans attendre le travail collectif. Il souhaite associer l’ensemble de la majorité à chaque étape de la mise en œuvre de la feuille de route tracée par le Président de la République.
L’action de ce gouvernement s’appuiera dès demain sur les objectifs ainsi définis par Manuel Valls : une politique de vérité, une volonté d’efficacité pour redonner confiance et espoir à nos concitoyens.
Pour y parvenir, des mesures concrètes et immédiates seront prises en faveur d’une baisse du coût du travail. A travers la suppression des cotisations patronales pour les employeurs de salariés au SMIC ou l’abaissement des cotisations Famille pour les salaires jusqu’à 3,5 fois le SMIC, les entreprises sont clairement encouragées pour gagner en compétitivité.
Recréer les conditions de la confiance, c’est aussi améliorer le pouvoir d’achat des salariés, notamment les plus modestes, par une augmentation du salaire net autour du SMIC de 500 euros par
an dès le 1er janvier 2015 et par une baisse de la fiscalité pesant sur les ménages les plus modestes.
Je veux à nouveau exprimer tout mon soutien à la politique ainsi définie et à l’ensemble du gouvernement, et ma volonté de participer pleinement, au sein de la majorité, à sa mise en œuvre et à sa réussite. C’est la condition du redressement de notre pays et de nos comptes publics, dans la justice sociale et en défendant à chaque étape l’efficacité de nos services publics fondamentaux, pour les Français les plus fragiles, pour les classes populaires, pour notre jeunesse qui est l’avenir et la fierté de notre pays.

Carlos Da Silva

J’intervenais cette nuit à l’Assemblée sur le Projet de loi relatif à la Métropole du Grand Paris


Intervention CDS – PL Métropole – 2ème lecture… par cdasilva

Le Conseil général de l’Essonne sur le terrain des associations

 CDS - rencontre associations -  8 nov 2013

J’ai accompagné dans le quartier des Tarterêts, Romain Colas, Vice-président du Conseil général en charge de la cohésion sociale et urbaine et de la coopération décentralisée, à la rencontre de quatre associations corbeil-essonnoises. En effet, Tremplin Foot, Regards Citoyens, Falato et Baragouinage font parties des associations financées par le Conseil général de l’Essonne sur les fonds du PACTE (Projets Associatifs et Communaux des Territoires Essonniens).

Pendant plus de deux heures, nous avons échangé avec chacune d’entre-elles sur leurs activités, leur quotidien et les nouveaux dispositifs de financement.  Vous pouvez trouver tous les renseignements sur http://www.essonne.fr/lessonne/toute-lactualite-de-lessonne/article/lappel-a-projets-2014-du-plan-departemental-de-cohesion-sociale-et-urbaine-est-en-ligne/#.UoNENflLP6c

Retour sur scène pour le Théâtre de Corbeil!

CDS - inauguration Théatre de Corbeil - 5 oct 2013

Rouvrir un lieu de culture est important dans une ville. Avec le cinéma, le réseau des médiathèques, la MJC et les associations, ce lieu important de Corbeil-Essonnes nous manquait. Ne pouvant être là il y a 40 ans pour son ouverture, je voulais être présent lors de ces portes ouvertes. Et l’émotion était là. Non seulement par les représentations des compagnies en résidence mais aussi par cette attente qu’avait suscité une année de fermeture. Il y avait bien des « Hors les murs » mais ça n’est pas la même chose. En revanche, j’espère que ceux-ci continueront afin de permettre au plus grand nombre d’accéder au théâtre, de le découvrir au hasard d’une promenade dans un parc ou sur le trajet pour aller en cours de sport… Les trois coups retentissent, le rideau s’ouvre, je m’efface pour laisser place au spectacle.

Université d’été 2013 à La Rochelle : les socialistes mobilisé-e-s !

La Rochelle 2013 - Plénière majorité

L’été qui s’achève a été rythmé par une actualité politique et gouvernementale intense, plusieurs annonces essentielles en termes d’emploi, de sécurité ou de justice notamment, mais également émaillé de polémiques créées de toutes pièces par une opposition ou des médias en mal de scandale, de sang et de larmes. Mais les Français-es ne s’y trompent pas : tou-te-s les membres du gouvernement et de la majorité sont au travail avec un objectif, celui du redressement. Continuer la lecture

Intervention en Discussion générale sur le Projet de loi de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles : un travail en concertation d’où est sortie une grande loi


Intervention Carlos Da Silva – DG PL… par cdasilva

Culture et convivialité samedi à Corbeil-Essonnes

 CDS - Première pierre centre culturel franco-turque - 18 mai 2013

Ce midi, nous posions la première pierre du Centre culturel et cultuel de l’Union Franco-Turque en présence de nombreuses personnalités. Continuer la lecture

Lettre ouverte à mes concitoyen-ne-s

 

Madame, Monsieur,

Chers Corbeil-Essonnois,

Notre pays traverse une des plus graves crises économique et sociale de son histoire. Elle est violente et frappe de nombreuses familles ici, dans notre ville.
Vous attendez de notre Président de la République, auquel vous avez massivement fait confiance, le 6 mai 2012, qu’il redresse la situation du pays.
Votre impatience, après dix longues années de droite, la plus dure, est légitime.
Sachez que nous travaillons d’arrache-pied pour remettre la France dans l’ordre : créations de postes dans l’éducation, la police et la justice, contrats de génération et emplois d’avenir pour nos jeunes et nos travailleurs seniors, désendettement, crédit d’impôt pour les entreprises, nouveaux droits pour les salariés… J’y participe pleinement à l’Assemblée nationale, comme membre très actif de la majorité présidentielle.

Nous avons également entamé le chantier de la transparence et de la moralisation de notre vie publique, indispensable pour retisser la confiance, votre confiance dans vos élus, abîmée par des comportements inqualifiables.
Bien sûr, chacun a été profondément choqué par la trahison et le mensonge de M. Cahuzac.
Malheureusement, ici à Corbeil-Essonnes, nous savons depuis longtemps qu’il est indispensable de renforcer les moyens pour assainir notre démocratie.
Nous avons vécu la condamnation de M. Dassault par le Conseil d’État à cause de dons d’argent qui « ont été […] de nature à altérer la sincérité du scrutin et à en vicier les résultats ».
Nous avons vécu l’annulation de l’élection de M. Bechter pour avoir créé « une confusion dans l’esprit de certains électeurs sur les enjeux exacts du scrutin, ce qui a constitué une manoeuvre qui […] a été de nature à altérer la sincérité du scrutin ».
Et depuis quelques semaines, après une très longue enquête préliminaire, nous savons qu’une information judiciaire est ouverte par le Parquet de Paris à l’encontre de MM. Dassault et Bechter pour « corruption, abus de biens sociaux, blanchiment et achat de votes pour les élections municipales de 2008, 2009 et 2010 à Corbeil-Essonnes ».

Ces comportements sont insupportables. Ils tournent le dos à la conception républicaine que nous devons tous avoir de l’honnêteté, de la transparence et du désintéressement lorsque l’on exerce des fonctions publiques confiées par le peuple.
Il est de notre responsabilité collective de mettre fin à cette situation qui entache gravement et depuis trop d’années l’image de notre ville et de ses habitants.

Corbeil-Essonnes a besoin de retrouver sa dignité, d’être apaisée, de se rassembler autour des valeurs républicaines. Corbeil-Essonnes a besoin de retrouver sa fierté.
Corbeil-Essonnes a droit à une équipe qui place l’avenir de notre ville, l’amélioration de votre vie quotidienne, votre sécurité au-dessus de toute autre ambition personnelle.

Pour cela nous devons réussir, à Corbeil-Essonnes, ce qui n’a jusqu’à maintenant jamais pu se réaliser : construire un rassemblement des énergies, des bonnes volontés, de toutes les générations qui veulent travailler pour Corbeil-Essonnes.

Député de notre ville, je mesure ma responsabilité pour y parvenir.

Je sais que les hommes et femmes de gauche, de progrès, les démocrates ne supporteraient pas de nouvelles divisions lors des élections municipales qui auront lieu en mars 2014.
Je sais que vous souhaitez ardemment que toute la gauche et les écologistes soient enfin rassemblés pour gagner. Vous voulez que toutes les personnalités de l’opposition municipale et notamment, celles qui par le passé ont conduit des listes, Bruno Piriou, Michel Nouaille et Jacques Picard oeuvrent enfin, sincèrement, ensemble, pour lever un espoir dans notre ville.

Tourner la page de vingt années dominées par M. Dassault et ses amis ne peut relever d’une démarche partisane, ni d’une addition d’ambitions personnelles.

Les combats que j’ai menés tant au Conseil général qu’à l’Assemblée nationale m’ont enseigné qu’il faut se préparer minutieusement pour être apte à rassembler une majorité et à diriger une ville comme Corbeil-Essonnes.

C’est à vos côtés, jour après jour, années après années que s’est forgée ma conviction : rassemblés, nous pouvons gagner !

Mon attachement à Corbeil-Essonnes, ma détermination, mon énergie, je veux les mettre au service du collectif, au service exclusif des Corbeil-Essonnoises et des Corbeil-Essonnois.

Je serai le premier artisan du rassemblement.

Soyez assurés, Madame, Monsieur, que dans les semaines et mois qui viennent, je m’investirai pleinement dans cette tâche.

La 1ère circonscription, une terre de progrès pour chacun-e d’entre vous

 

CDS - Inauguration médiathèque - 20 avril 2013

On dit parfois qu’avec les beaux jours naissent les initiatives.
Dans la 1ère circonscription de l’Essonne nous n’attendons pas que le printemps apparaisse – alors même que la journée de samedi se teintait enfin d’une atmosphère estivale – pour agir en faveurs de nos concitoyen-ne-s. Continuer la lecture

La ville dans l’œil des photographes

Festival l'Oeil urbain - Corbeil - 13 avril 2013

Le festival « L’oeil urbain » est une très belle initiative de mon ami Lionel Antoni : lier dans un même événement villes et photographies. Le regard d’un-e photographe n’est pas le même qu’un-e sociologue, qu’un-e urbanisme ou même un-e habitant-e. Il met en avant des tonalités et une forme de subjectivité qui questionnent notre propre vision de la ville. Celle où l’on dort, celle où l’on rencontre des gens, celle où l’on travaille, celle où l’on vit… Toutes ses villes peuvent être différentes ou constituer une seule et même cité.

Samedi soir, je me suis rendu au dernier événement du festival, la projection du film « Gang story ». J’ai pu dialoguer avec Kizo le réalisateur mais aussi, et c’est le propre d’un festival, avec Jean-Christophe Bechet, qui expose ses œuvres à la Commanderie St Jean et anime un workshop pour un petit groupe de photographes (amateurs ou non) de Corbeil-Essonnes, Villabé et au-delà.
Une soirée comme je les aime, une soirée pour débattre et échanger avec des personnes très différentes les unes des autres. Une soirée qui donne envie de recommencer.
 
     
Permanence : 35 bis, rue Feray - 91100 Corbeil-Essonnes
Téléphone : 01 60 88 01 23 / Courriel : contactcarlosdasilva@gmail.com
 

Accueil - Ma bio - A mon sens - Revue de presse - Documents - Communiqués
Le fil quotidien - A Corbeil-Essonnes - Au Conseil général - A l'Assemblée - Au PS
Me contacter - Mentions légales